Sacha Clément, journal de bord

Quelques aléas, vus d'ici et d'ailleurs

Sacha Clément, un journal de bord

Le salon des pensées

Un thé. Une musique. Du silence. La flambée des bougies. L'odeur boisée, immatérielle, d'un bon livre. Le scintillement de la cheminée qui craquelle l'atmosphère.

Un peu de calme dans un monde de brutes. Où l'on s'adonne au repos, à la parfaite tranquillité.

Une gorgée de tilleul. Changement de titre. Silence. La bougie qui s'éteint. Le feu de la cheminée crève discursif, doucereux, le déclin silencieux.

Le temps a passé. Les pages du livre se sont tournées. Et avec elles celles de la connaissance.

Transient